menu La page /madagascar-plongee-ifaty en anglais

Plonger à Ifaty, son lagon et ses passes...

Comment et où nous plongeons

Poisson ange empereur
un oursin diadème de nuit
Banc de platax par mauvaise visibily
Bande de poissons rasoirs
deux porcelaines blanches dans leurs manteaux nois poudrés d'or, sur corail mou

La baie de Ranobe (lagon d'Ifaty).

Il s'agit d'une baie assez étendue, délimitée par les embouchures des fleuves Manombo et Fiherenana, avec une barrière de corail de plus de 40 km, un lagon large de 9 km en son ventre, 2 grandes passes (passe sud et passe nord), et plusieurs "fausses" passes (be akio, fausse passe de Songoritelo, ...), peu profond, avec des fonds de sable, de vase, de coraux, d'herbiers et, en ses deux extrémités, des mangroves.

Elle nous permet de proposer beaucoup de sites de plongées avec une grande variété d'environnement - à l'intérieur du lagon (Massif des Roses, jardin de Corail), dans les passes (Grotte Juliette, Akio, Cathédrale), en dehors du lagon (Bevato, Tortuga, Snapper Point, etc) - et donc une grande variété de faune et de flore sous-marines. Deux marées par jour - avec un marnage maximum d'environ 3,50 mètres aux marées d'équinoxe - génèrent courants et changements de visibilité, et quelques contraintes quant aux heures de départ des plongées.

La visibilité, justement, est dépendante d'une multitude de facteurs - houle, vent, marée, Fiherenena et Manombo, courants - ce qui la rend très changeante et parfois difficilement... prévisible. Disons qu'on peut espérer entre 30 et 10 mètres toute l'année. Moins, ou plus, reste exceptionnel.


Organisation des plongées.

Sur le bateau, on s'apprête à plonger
Derniers conseils avant la mise à l'eau

Nous plongeons en général le matin, une brise thermique pouvant se lever dans l'après-midi et rendre la navigation moins agréable. Mais si le temps le permet, rien ne nous empêche de plonger aussi l'après-midi. Nous pouvons partir pour une plongée, ou pour deux plongées successives. L'intervalle surface se fait alors à bord. Nous pouvons sortir pour une seule personne - ce n'est pas comme le taxi-brousse, pas besoin d'attendre que le bateau se remplisse (nous ne plongerions pas souvent!) - et nos palanquées ne comportent jamais plus de quatre plongeurs. Pharmacie, eau et oxygène sont toujours embarqués.


La découverte de la plongée sous-marine

Première immersion en piscine
La première fois sous l'eau en scaphandre autonome

Votre découverte de la plongée sous-marine se fera en deux étapes qui permettront de dissocier le stress du matériel et celui du milieu naturel. Première partie en piscine pour quelques exercices simples qui vous familiariseront avec le matériel et les principes de base de la plongée. Deuxième partie en mer pour une vraie plongée qui vous emmènera jusqu'à douze mètres de profondeur, à la découverte de la flore et de la faune très riches du lagon.


Prix actuel du DSD :1,360,000,000Ar / 340000€


Baptême de plongée au Massif des Roses
Jonathan et le poisson cocher

Ou bien une formule plus rapide et une plongée directement dans le lagon : après la présentation du matériel, de quelques principes fondamentaux de la plongée, et du déroulement du baptême, vous entrerez dans l'eau pour vous familiariser avec la 'respiration'. Ensuite nous descendrons directement à six mètres de profondeur, avec le moniteur, pour 45 minutes de plongée au milieu d'une petite faune extrêmement variée et nombreuse...


Prix actuel du baptême :800,000,000Ar / 200000€


Quelques sites de plongée au hasard

Tortuga

Site de plongée d'Atimoo Plongée Madagascar : Tortuga
Crevettes nettoyeuses en attente de clients

Ifaty - En dehors du lagon - 23m -
En-dehors du lagon, juste au sud de la passe sud d'Ifaty, un récif, posé à 27 mètres sur le plateau corallien, culminant à 17 mètres. Deux larges canyons et une cuvette le découpent. Quand nous avons découvert le site, nous n'avons cessé d'y voir des tortues. On en voit toujours, mais de façon plus épisodique ; le nom est resté. On y trouve de beaux échantillons de la flore et de la faune locales, notamment deux énormes murènes javanaises, dont une borgne, des raies à taches noires, des platax, des vivaneaux bossus, de superbes langoustes, des poissons feuille, une belle plate à gaterins...
Je pense que c'est le meilleur compromis corail poissons que nous ayons à Mangily, où c'est souvent tout l'un ou tout l'autre...
Tortuga en photos


Cathédrale

Site de plongée d'Atimoo Plongée Madagascar : Cathédrale
Poisson coffre jaune

Ifaty - Passe nord - 18m -
Au beau mileu de la passe nord, le plateau corallien s'est écroulé : il en est résulté des canyons, des arches, des ponts, des grottes, des trous... dans lesquels vivent beaucoup de vivaneaux; et une vaste cuvette où les bancs de lutjans bossus dessinent des formes changeantes et fascinantes. Pendant que nous passons de chapelle en crypte, un napoléon curieux nous suit, au-dessus de la voûte. Une loche immobile comme un gisant, tapie sous un surplomb, nous observe. Parfois des pélagiques viennent vivifier la plongée.

Le relief et les rencontres qu'on y fait donnent à cette plongée rare -car la passe nord est difficile; il faut que soient réunies les meilleures conditions de mer et de marée- une ambiance bien particulière.
Cathédrale en photos


Avaratse

Site de plongée d'Atimoo Plongée Madagascar : Avaratse
Carangues Tille

Ifaty - En-dehors du lagon - 23m -
Sur le tombant nord, au niveau de trois larges fausses passes. Canyons, arches, murs... Raies, carangues, mérous, platax... Requins marteaux, au petit matin ? Une plongée délicate à cause des fausses passes et de la visibilité difficile.
Avaratse en photos


Bevato

Site de plongée d'Atimoo Plongée Madagascar : Bevato
Mérou malabar, portrait de face

Ifaty - En dehors du lagon - 25m -
A trois cent mètres au large du récif, on descend à 25 mètres sur le sable pour arriver au pied d'un petit mur de 8 mètres, qui signale le début d'un long plateau corallien.
Site riche et dense où sur une relativement courte distance on peut voir une très grande variété d'espèces. En l'eau, ballet des balistes bleus, des chirurgiens et des fusilliers; en roche, murènes de java, léopard, ruban, masquées, perlées..., langoustes et poulpes, squilles et poissons feuille; perroquets, daurades tropicales, cochers et poissons de verre en suspension, beaux mérous malabars résidents et napoléons parfois énormes, carangues, raies alvéolées ou grosses pastenagues à taches noires, parfois une raie aigle ou un thazard, ou une tortue...
En bref, j'y ai vu presque toutes les espèces de la région, même celles qu'on voit de plus en plus rarement : requins, raies aigle ou manta..
Bevato en photos


Dippy

Ifaty - En dehors du lagon - 23m -
En-dehors du lagon, entre passe nord et passe sud, un récif, posé à 27 mètres sur le plateau corallien, culminant à 17 mètres. On y trouve en grand nombre de beaux échantillons de la flore et de la faune locales,


Sir John

Site de plongée d'Atimoo Plongée Madagascar : Sir John
Murène javanaise, de profil

Ifaty - En dehors du lagon - 25m -
Ce gros récif divisé en deux massifs, situé à la sortie de la passe nord, non loin de Petites Roses, attire des nuées de fusiliers à dos jaunes, de balistes bleus et de chirurgiens. Il a été découvert par un anglophone qui l'a baptisé surgeon, chirurgien en français, et a communiqué le nom à un français loin d'être anglophone. A son pied, de nombreuses patates de corail, de tailles et de formes variées, abritent gaterins et mérous. On y rencontre aussi des napoléons, des tortues, des murènes etc. De grandes tables de corail sur les parties protégées de la houle. Souvent le théatre de frénésies collectives, qu'elles soient alimentaires ou sexuelles, notamment en janvier des déploiements de bancs de petits poissons argentés, dans lesquels se ruent les prédateurs, provoquant séparations et réunions, d'incroyables jeux de lumière qui enveloppent le plongeur.
Sir John en photos


L'Espagnole

Site de plongée d'Atimoo Plongée Madagascar : L'Espagnole
Etoile de mer grumeleuse

Ifaty - En-dehors du lagon - 20m -
Sur la pente externe du lagon, juste au sud de la passe Nord. Site relativement peu poissonneux (surtout si l'on sort de Bevato) mais le très beau corail de pente externe, dur et mou, les nombreux nudibranches, le relief intéressant en font une plongée agréable aux amateurs de beauté tranquille.
L'Espagnole en photos


Vatosoa

Site de plongée d'Atimoo Plongée Madagascar : Vatosoa
Poulpe fondu dans le roc

Ifaty - Dans le lagon - 10m -
Un joyau à deux cent mètres de Vatobe : étonnament préservés, trois très beaux parterres regroupant toutes les espèces de coraux que l'on peut trouver dans le lagon. Roses magnifiques et un peu invasives. Bien sûr, on y retouve toute la faune corallienne habituelle. Situé dans l'axe de la passe nord, on y a déjà croisé une raie manta et de gros baracudas en maraude, mais on n'y vient pas pour voir du gros poisson : plongée lente, perspectives de coraux, délicatesse des formes et des couleurs, organismes étonnants, beauté...
A faire à l'étal de pleine mer.
Vatosoa en photos


Grotte Juliette

Site de plongée d'Atimoo Plongée Madagascar : Grotte Juliette
Aspects de Grotte Juliette, où la houle a cassé le récif

Ifaty - Passe sud - 23m -
Plongée dérivante sortante.
On se laisse aller le long du mur nord de la passe sud, dans une première partie le long de formations coralliennes massives. Les bancs de fusilliers, bagnards, cochers, licornes se densifient peu à peu... Puis on descend à la grotte Juliette, du surnom d'une grosse murène qui n'est plus (ni Roméo son compagnon), mais où nichent régulièrement, au milieu des poissons de verre, mérous et loches. La plongée se poursuit dans un labyrinthe de failles et de rochers, taillé par la houle dans le récif : napoléons, baracudas, raies pastenagues, carpes rouges, carangues, saupes...
Grotte Juliette en photos


L'archette

Ifaty - En dehors du lagon - 27m -
C'est à une sympathique flânerie que nous sommes conviés ici, autour d'un gros rocher où l'on trouve l'habituelle faune corallienne de la région. Poissons papillons, cochers, feuille, pierre, ange, diable, lion... ; balistes titan, clown, strié, bleu, picasso... ; murènes masquées, à tâches noires, javanaises... Beaucoup de nudibranches. Des mérous pointillés ou léopards se montrent parfois. Une petite arche qu'affectionnent les diagrammes arlequins donne son nom au site.


Snappers point

Site de plongée d'Atimoo Plongée Madagascar : Snappers point
Ponte de danseuse espagnole

Ifaty - En dehors du lagon - 23m -
A l'extérieur du récif, entre la passe nord et la passe sud. On descend à l'ancre à 22m, sur le sable, et on contourne sur 35 mètres une grosse patate apparemment sans intérêt... jusqu'à ce qu'à 18m de profondeur des nuages jaunes nous englobent : vivaneaux, mais aussi fusilliers, surmulets, capucins... Souvent trois gros mérous pointillés nous attendent, tandis qu'un banc de platax défile en arrière-plan... Petits Napoléons en suspension. En haut du plateau : diodons, murènes masquées, à taches noires, javanaises, poissons feuilles etc
Snappers point en photos


Akio

Site de plongée d'Atimoo Plongée Madagascar : Akio
Immersion dans les carpes rouges...

Ifaty - Passe sud - 30m -
On se met à l'eau juste à l'extérieur du lagon, et un fort courant nous ramène à l'intérieur, dans une traversée ludique de la passe sud. On joue avec le relief sous-marin, fosses et promontoires qui accélèrent encore le courant et où se tiennent immobiles ou presque carangues et carpes rouges, quand nous sommes agrippés au rocher, masques et détendeurs vibrant dans le flot, avec l'impression que lever le petit doigt serait fatal. On peut y rencontrer carpes rouges, carangues, barracudas, raies aigle, mérous et napoléons...

Plongée naguère renommée pour les requins (akio en malgache) gris de récif qui venaient en nombre s'oxygéner dans la passe sud, et qui malheureusement ont été depuis pêchés pour leurs ailerons et ont complètement disparus de la passe .
Akio en photos


Canyons

Site de plongée d'Atimoo Plongée Madagascar : Canyons
Lèvres colorées de bénitier

Ifaty - En dehors du lagon - 16m -
Sur la pente externe du récif, les vagues ont creusé une série ininterrompue de petits canyons, aux flancs desquel les tables de madrépore se découpent finement. Au-dessus, toute la palette des coraux mous, beaucoup de nudibranches... Le dernier canyon est le domaine des Ti-jaunes (gaterins mouchetés) et d'une famille de napoléons curieux. On peut croiser également platax, thazards, baracudas...
Par bonne visibilité et faible houle, c'est une très belle plongée, aussi bien pour le relief que la faune et la flore.
Canyons en photos


Jardin de Corail

Site de plongée d'Atimoo Plongée Madagascar : Jardin de Corail
Crabe porcelaine et crevette

Ifaty - Dans le lagon - 16m -
Balade le long du récif et au milieu de magnifiques pinacles de corail qui parsèment l'entrée nord intérieure du lagon, passe sud. Le corail vit, le relief déchire. L'endroit est pêché, ce qui rend encore plus miraculeuse à chaque fois la rencontre d'une famille de napoléons. Hétérocongres, poissons de verre et hachette, surmulets, gaterins, poissons pierre, poissons crocodile...

Le corail qui avait souffert d'El Nino et d'une invasion d'Acanthasters en 1998 refleurit maintenant de partout !
Un vrai bonheur!!! Immenses tables de corail!
Jardin de Corail en photos


- Les tarifs de la plongée -

Partager

Tweet