la plage de Mangily, vers le nord, vue du club de plongée
La plage de Mangily

Ifaty (en malgache : le cadavre) est un village de pêcheurs situé à 22 km à peu près au nord de Tuléar. Dans les guides et le vocabulaire courant du vacancier à Madagascar, Ifaty désigne la station balnéaire de Tuléar. Mais la plupart des hôtels et des restaurants se trouvent en réalité à Mangily (en malgache : qui démange), 3 km plus au nord. Les deux villages sont baignés par le lagon de Ranobe.
Atimoo plongée est installé à Mangily

Mangily

A 27 kilomètres au nord de Tuléar, sur la route nationale 9, maintenant goudronnée!



A l'origine simple campement vezo dans une anse de la baie de Ranobe, Mangily s'est bâti autour des hôtels - en premier lieu le Mora-Mora - qui y sont venus s'installer. Mangily a cru et continue de croître à grande vitesse, si bien qu'il surpasse aujourd'hui Ifaty en nombre d'habitants et d'établissements touristiques

Village encore modeste cependant - il n'y a ni le tout à l'égout, ni l'eau courante, ni l'électricité : chacun doit se les fabriquer, ou s'en passer - et complètement atypique donc, avec ses hôtels-restaurants (une quinzaine, de la paillote au trois étoiles, parfaitement intégrés dans le paysage, indétectables de la mer) et sa population mélangée - vezo, masikoro, tanalana, antandroy, vazahas... - entre lagon et forêt épineuse, il est le camp de base idéal pour visiter la région

Vous pourrez bien entendu, et nous vous le conseillons vivement, pratiquer la plongée sous-marine ou partir à la rencontre des baleines à bosse avec vos serviteurs, mais également:


  • explorer en quad les environs et notamment les dunes de Manombo ou les lacs de Ranobe

  • naviguer en pirogue dans le lagon, sur la grande barrière de corail - les piroguiers vous proposent généralement une journée complète : snorkelling le matin et pique-nique avec langouste à Ambolimailaka, où l'on assiste à l'arrivée des pêcheurs vezo, des dizaines de pirogues qui se tirent la bourre, dans les cris et l'allégresse - Ah! Tea mitabataba vezo reo ! pour vendre le poisson en premier...

  • ou visiter un parc de tortues terrestres - passionnant quand elles hibernent ! - tortues victimes des trafiquants, recueillies ici avant d'être réintroduites dans la nature

  • supporter les efforts en faveur des enfants des quartiers défavorisés de l'ONG

    Bel Avenir

    Vous pourrez visiter leurs centres (plage et forêt), les aider en paticipant bénévolement à l'un de leurs nombreux projets, ou en assistant à une représentation d'un de leurs ensembles musicaux (chorale, bloco malagasy..), ou enore en descendant dans leur bel hôtel dit 'solidaire' (les profits sont reversés à l'ONG)

  • Prendre le petit déjeuner andalavato ou sous le grand tamarinier en écoutant Radio Mangily. Citronnelle, café, crêpes, bokoboko, mokary et les dernières nouvelles, fraîches et croustillantes, de la nuit. Mangily reste un petit village, où l'on adore parler.

  • Reniala, réserve de forêt sèche à Mangily, Madagascar
    RENIALA
    visiter la forêt de baobabs, et particulièrement

    RENIALA

    (en malgache : baobab - litt : la mère de la forêt) qui regroupe sur 60 ha de forêt sèche un sentier botanique, une réserve ornithologique, un centre de recherches, de conservation et de protection des lémuriens et vous offre le service de guides qualifiés - à pied ou en charette à zébu

    reniala.jimdo.com

  • vous promener à pied dans le village : il y a un marché, plusieurs écoles, plusieurs églises, un gros dispensaire, une vraie quincaillerie, aucune banque, plein d'épibars... Le dimanche : super chants dans les églises, combats de coqs et matchs de football !

  • CHEZ FREDDY
    boire un petit coup, bien manger et même rester dormir

    CHEZ FREDDY

    Restaurant historique au coeur de Mangily, tenu par Freddy.
    Freddy est une figure de Mangily. Lui et son équipe maintiennent contre vents et marées son restaurant à un excellent niveau. Buffet et cabaret traditionnel (Mangenake, cabosses et kininike)le samedi soir. Quelques chambres également.



  • simplement ne rien faire, vous faire masser et dorer au soleil...

  • La route nationale neuf qui traverse le village s'anime au déclin du soleil : on y vient flâner, grignoter manioc, patates douces et poissons frits, jouer aux temps de prospérité à quelque loterie, boire un verre en écoutant du tsapiky, regarder les autres passer, parler, se parler, se rencontrer, danser un peu plus tard dans l'une des deux discothèques...

  • auberge 'Le Relais de Mangily'
    LE RELAIS DE MANGILY
    boire un petit coup et même rester dormir

    LE RELAIS DE MANGILY

    Tout petit hôtel très coquet et agréable à tout petit prix au coeur de Mangily, en face de chez Freddy.
    Très sympa, pas cher, endroit il y a peu très agréable le soir, idéal pour les routards, mais pas que ; aujourd'hui fréquenté par quelques dinosaures empastissés, dont on peut goûter quelques instants l'observation, mais dont rapidement il faudra savoir faire abstraction pour apprécier l'endroit.
    Très souvent, nos élèves en formation longues et à budgets réduits descendent ici.



Ca c'est bon, ça, à mangily!

Mangily suscite la controverse. Mangily an'abo, mangily ambany... Ca gratte en haut, ça gratte en bas. Croyez-moi, Mangily mérite qu'on s'y attarde et qu'on dépasse la mauvaise réputation qu'il traîne comme un boulet et qu'entretiennent certains guides de voyage jamais ou mal mis à jour.Si vous avez des témoignages - photos ou textes - sur ce village où l'on ne s'ennuie jamais, n'hésitez pas à nous les faire parvenir ! Il y aurait ici matière à écrire bien des romans, si ce n'était plus intéressant de les vivre...


MANGILY VIT ! VENEZ NOMBREUX ! AIDEZ-NOUS A LE FAIRE VIVRE !

Plus de photos de Mangily
Encore plus de photos de Mangily
Toujours plus de photos de Mangily